La revision du PLU 2016 de Chatou a commencé

45 jours pour être reçus par le maire. Qui dit mieux?

Des Catoviens constatent amèrement qu’ils ont du mal à être reçus par leur maire. Qu’ils se rassurent, ils ne sont pas les seuls. Deux associations de défense de l’environnement,  l’ADREC et la Sauvegarde de Chatou, ont demandé début avril à être reçues ensemble dans le cadre de la concertation légale des PLU. Elles ne seront reçues que le 24 mai!

Ce qui inquiète l’ADREC

Cela fait trois ans qu’on parle de la révision du PLU (depuis avril 2013). Et pourtant cette révision est loin d’être connue et encore moins comprise de l’ensemble des Catoviens.

  • Un dossier lui a bien été consacré dans Chatou Magazine (juin 2015) autour d’un entretien avec le nouveau maire-adjoint à l’urbanisme. Depuis, rien.

Le cas, par exemple, du secteur République

On a pu lire, dans ce même Chatou Magazine: Le secteur République. Un quartier d’avenir. Pour ce secteur nous retiendrons 2 faits révélateurs:

Révision n°1 du PLU (partielle), un avant-goût du reste?

  • – La révision en cours concerne uniquement le 79 rue du Général Leclerc. Une partie de l’espace Lumière (bureaux inoccupés) va être reconvertie en logements pour jeunes actifs.
  • – Le projet visible en mairie est nettement moins bien expliqué qu’il ne l’est sur le site de la ville, l’affichage extérieur  est extrêmement discret et de plus illisible. Pourquoi ?
  • – Sur le site de la ville il devrait être en page d’accueil et pas seulement comme actualité de l’urbanisme. Est-ce comme cela qu’on vante un produit-phare ? En dernière page ?
  • Si les associations avaient été consultées pour cette enquête, elles auraient rappelé les règles d’affichage légal, comme l’ADREC l’a fait pour les enquêtes de SCOT et de PLD.

Un permis de construire incohérent révélateur d’un manque de réflexion

  • Nombre de Catoviens, y compris des élus de la majorité, ont regretté l’implantation d’un immeuble à l’angle Republique-Route de Maisons avec l’ absence scandaleuse d’élargissement du trottoir montant.
  • On aurait pu penser que, depuis, dans ce secteur privilégié, il y aurait une vigilance accrue des services de la mairie, avec une vision urbanistique améliorée. Il n’en n’est rien...
  • Un permis a été accordé récemment à SVM pour 50 logements à l’angle République-Leclerc, sans élargisserment du trottoir montant très étroit et, en plus, avec une sortie de garage sans visibilité, en franchissement d’ une piste cyclable très fréquentée! L’ADREC a déposé un recours, en regrettant que, malgré les ambitions de la revision de PLU annoncées en 2013, il manque une véritable réflexion en matière  d’infrastructures.

Le PLU 2016 va engager la commune et les Catoviens pour 10 ans

Des dispositions importantes du PLU 2006 résultent de corrections apportées au PLU 2004 par les associations. Comme l’ADREC l’ a constaté maintes fois sur les cas concrets qui lui sont soumis, Il reste encore à introduire des améliorations supplémentaires dans le PLU 2016.

Les associations ont l’ambition d’apporter leur expérience, ancienne ou plus récente, à l’élaboration d’un projet d’urbanisme respectueux de tous les Catoviens et du patrimoine de la ville.

Rappel: dans le cadre d’une révision de PLU, l’article L300-2 du Code de l’Urbanisme prévoit:
la concertation durant toute la durée de l’élaboration de la révision du PLU
avec les habitants et les associations locales

extrait_fond

L’intégralité de ce texte a été reproduite sur un tract que vous avez peut-être déjà reçu dans votre boite à lettres

Tract ADREC sur le PLU